Elections fédérales 2019
 02.11.2019, 14:35

Fédérales 2019: forts de leur triomphe au National, les Verts veulent leur ministre

chargement
1/2  

Vent dans le dos Les Verts suisses se réunissaient pour la première fois ce samedi après leur triomphe aux élections fédérales. Leur présidente Regula Rytz est revenue sur la nécessité d'une nouvelle formule magique au Conseil fédéral.

Tonnerre d'applaudissements pour Regula Rytz samedi à Berne. Réunis en assemblée générale, les délégués des Verts ont fêté leur épopée électorale et réservé une ovation debout à leur présidente. Celle-ci a relevé que le succès impliquait aussi des responsabilités.

Les Verts sont désormais "un parti populaire qui s'engage pour une Suisse écologique, sociale et ouverte au monde", a martelé Mme Rytz dans son discours. Et les attentes envers lui sont élevées.

30 parlementaires

Après avoir gagné près de 20 sièges aux fédérales, le groupe comptera au moins 30 représentants au Parlement. Une politique de centre-gauche est désormais possible sur le plan fédéral, a assuré la présidente des Verts. Mais pour cela, il faut travailler avec de concert avec les représentants d'autres partis.

 

 

Le succès électoral entraîne aussi des responsabilités, a poursuivi Regula Rytz. Il s'agit pour les Verts d'amener la politique climatique sur la trajectoire du zéro carbone, de promouvoir l'égalité et de libérer l'agriculture des pesticides - de concert avec les agriculteurs et non à leurs dépens. La responsabilité de l'entreprise et les droits humains doivent en outre devenir des piliers de la politique extérieure helvétique.

Blanc-seing populaire

Mme Rytz a rendu hommage à tous les jeunes qui, ces derniers mois, sont descendus dans la rue en Suisse et à l'étranger pour exprimer leurs préoccupations écologiques. "Ils ont ouvert les yeux de leurs parents et grands-parents", a-t-elle souligné. Mais la réussite des Verts est aussi la récolte de plus de 30 ans de travail politique.

Les jeunes ont ouvert les yeux de leurs parents et grands-parents.
Regula Rytz, présidente des Verts suisses

La présidente du parti s'est à nouveau prononcé sur la question d'un éventuel conseiller fédéral vert. "Après notre victoire électorale, nous jouons dans la même cour que des partis comme le PLR ou le PDC. Même si, comme nous le savons, les électeurs n'ont aucune influence sur la composition du Conseil fédéral."

Discussions intenses

Regula Rytz a demandé une nouvelle formule magique. Le parti s'engagera aussi pour que cessent à l'avenir les retraits tactiques du Conseil fédéral avant la fin de la législature. Sans ceux de Johann Schneider-Ammann et de Doris Leuthard, les Verts auraient désormais assurément leur conseiller fédéral, a-t-elle critiqué.

Les Verts sont engagés dans "d'intenses discussions" pour déterminer leurs chances de faire élire leur représentant au gouvernement le 11 décembre. La présidente du parti n'a pas pu en dire davantage aux délégués. Une chose est néanmoins sure: "les Verts ont leur place au Conseil fédéral", a-t-elle martelé.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

PolitiqueLes deux élus Verts neuchâtelois misent sur la relèveLes deux élus Verts neuchâtelois misent sur la relève

Les élections vues du mondeFédérales 2019: la  presse internationale commente la percée historique des VertsFédérales 2019: la  presse internationale commente la percée historique des Verts

live
Le jour JFédérales 2019: les Verts et les Vert'libéraux gagnent au total 26 sièges au National, la vague verte a eu lieuFédérales 2019: les Verts et les Vert'libéraux gagnent au total 26 sièges au National, la vague verte a eu lieu

et maintenant?Fédérales 2019: les Verts évoquent désormais un siège au Conseil fédéralFédérales 2019: les Verts évoquent désormais un siège au Conseil fédéral

Top