08.12.2019, 12:20

Cadeaux d’occasion, la fin d’un tabou? Reportage dans le canton de Neuchâtel

Premium
chargement
C'était la maison du Père Noël, samedi, à l'administration communale du Landeron.

Tendance Le Marché aux KDO d’occasion de la Sombaille, le Troc des jouets du Landeron, ceux de Chézard-Saint-Martin et de l’UP de La Chaux-de-Fonds, pour ne citer que les manifestations de ce week-end, ont très bien marché. Mais de là à offrir des cadeaux de Noël de seconde main, il y a encore un pas. Les préjugés sont tenaces. Reportage.

Pour les Playmobil et les Lego, il fallait être là à 10 heures tapantes samedi au Troc des jouets du Landeron. Trois quarts d’heure après l’ouverture, le local de l’administration communale, transformé en maison du Père Noël, avait déjà été délesté d’une bonne partie des 1700 trésors mis en vente sous l’égide de l’Association des parents du Landeron (APL).  

Enfants, parents, grands-parents défilaient sans interruption à la caisse, les bras chargés de livres, puzzles, poupées, petites voitures....

À lire aussi...

Seconde vieLes boîtes à troc ont le vent en poupe dans le canton de NeuchâtelLes boîtes à troc ont le vent en poupe dans le canton de Neuchâtel

Seconde mainDes trocs pour acheter futé à Chézard et CouvetDes trocs pour acheter futé à Chézard et Couvet

tendanceDéveloppement durable: les magasins de seconde main, les Repair Cafés ou les sites d'échange ont la coteDéveloppement durable: les magasins de seconde main, les Repair Cafés ou les sites d'échange ont la cote

Mieux vivreCoffrane: des cadeaux "zéro déchet" pour NoëlCoffrane: des cadeaux "zéro déchet" pour Noël

SolidaritéL'action "2 x Noël" a récolté près de 50 000 paquets-cadeauxL'action "2 x Noël" a récolté près de 50 000 paquets-cadeaux

Top