11.12.2019, 00:01

Qatar-Arabie saoudite: la guerre froide se poursuit

Premium
chargement
L’émir du Qatar, cheikh Tamim al-Thani, n’est pas venu hier au sommet des monarchies du Golfe,  chez son voisin saoudien, préférant envoyer à Riyad son premier ministre.
Par GEORGES MALBRUNOT

MOYEN-ORIENT Signe de la persistance des différends entre Doha et ses voisins, l’émir du Qatar n’a pas participé au sommet du Golfe à Riyad.

Finalement, la réconciliation entre frères ennemis n’a pas eu lieu. L’émir du Qatar, cheikh Tamim al-Thani, n’est pas venu hier au sommet des monarchies du Golfe, chez son voisin saoudien, préférant envoyer à Riyad son premier ministre. Le roi Salman avait pourtant personnellement invité l’émir du Qatar. Mais après plus de deux ans de brouille, les dissensions restent profondes...

À lire aussi...

condamnésL’inéluctable agonie des glaciers dans les PyrénéesL’inéluctable agonie des glaciers dans les Pyrénées

insoliteDans un tonneau perché: un Sud-Africain en quête de recordDans un tonneau perché: un Sud-Africain en quête de record

coronavirusMystérieuse pneumonie en Chine: deux morts et des dizaines de nouveaux cas signalésMystérieuse pneumonie en Chine: deux morts et des dizaines de nouveaux cas signalés

Etats-UnisSourd, il réclame en justice des sous-titres à des sites pornosSourd, il réclame en justice des sous-titres à des sites pornos

Etats-unisTonnes de sable déversées à Miami Beach pour contrer son érosionTonnes de sable déversées à Miami Beach pour contrer son érosion

Top