31.03.2017, 13:20  

La gestion suisse du danger d'avalanche bientôt classée au patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO

chargement
La façon dont la Suisse et l'Autriche gèrent, analysent, étudient, préviennent le danger d'avalanche est unique au monde.

 31.03.2017, 13:20   La gestion suisse du danger d'avalanche bientôt classée au patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO

menace - La façon dont la Suisse et l'Autriche gèrent le danger d'avalanche devrait être prochainement inscrite au patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO. La candidature commune des deux pays a été officiellement déposée ce vendredi. Décision attendue fin 2018.

La Suisse a adopté en 2014 un liste de candidats potentiels à une inscription au patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO: la Fête des Vignerons de Vevey, le Carnaval de Bâle, la gestion du danger d’avalanches, les savoir-faire de mécanique horlogère, le design graphique et la typographique suisses, la saison d’alpage en Suisse, le yodel et les processions de la Semaine sainte à Mendrisio.

En 2016, la Fête des Vignerons a passé avec succès son examen. Le carnaval de Bâle pourrait suivre cette année encore. Et le prochain lauréat pourrait être... la gestion du danger d'avalanche. Un dossier présenté officiellement ce vendredi par la Confédération, en collaboration avec l'Autriche. 

La menace collective que font peser les avalanches a donné naissance en Suisse et en Autriche à des formes communes de gestion du risque constitutives d’identité. Un vaste savoir empirique a ainsi été transmis au cours des siècles. Ces connaissances ancestrales évoluent sans cesse en combinant des pratiques historiques aux techniques les plus pointues.

 

Décision en novembre 2018

L’Office fédéral de la culture (OFC) a préparé la candidature en collaboration avec des représentants du canton du Valais, de l’Institut pour l’étude de la neige et des avalanches SLF, du Club alpin suisse (CAS), de l’Association suisse des guides de montagne (ASGM), de l’Office fédéral de l’environnement (OFEV), ainsi que des associations et institutions autrichiennes. C’est la première fois que la Suisse dépose une candidature en vue de figurer sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel en collaboration avec un autre pays.

Après une procédure d’évaluation qui durera plusieurs mois, l’UNESCO devrait décider en novembre 2018 du sort de cette candidature et de l’inscription sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Les murs en pierres sèches aussi?

En outre, la Suisse participe à une candidature multinationale sur la «construction de murs en pierres sèches», demande déposée sous l’égide de la Grèce, à laquelle la Croatie, l’Espagne, la France, l’Italie, la Slovénie et Chypre sont associés.


À lire aussi...

DRAMEJapon: sept lycéens et un prof décèdent après avoir été emportés par une avalancheJapon: sept lycéens et un prof décèdent après avoir été emportés par une avalanche

avalancheAvalanche dans le Tyrol: l'Autriche ouvre une enquête pénale contre le guide de montagne suisseAvalanche dans le Tyrol: l'Autriche ouvre une enquête pénale contre le guide de montagne suisse

Top