16.10.2017, 00:01  

Le titre s’éloigne pour Lüthi

Abonnés
chargement
Thomas Lüthi a fini 11e hier.

 16.10.2017, 00:01   Le titre s’éloigne pour Lüthi

Par ats

Sous la pluie, Thomas Lüthi (11e) n’a pas réussi à se rapprocher de Franco Morbidelli (8e) lors du Grand Prix du Japon Moto2 à Motegi. Même s’il a récupéré hier des points suite à la disqualification de Dominique Aegerter à Misano, le Bernois accuse encore 19 unités de...

Sous la pluie, Thomas Lüthi (11e) n’a pas réussi à se rapprocher de Franco Morbidelli (8e) lors du Grand Prix du Japon Moto2 à Motegi. Même s’il a récupéré hier des points suite à la disqualification de Dominique Aegerter à Misano, le Bernois accuse encore 19 unités de retard au championnat du monde sur son rival italien.

Raccourcie à 15 tours au lieu de 23 en raison du retard pris pour nettoyer la piste à cause de l’huile laissée par une Moto3 durant le warm-up, cette course n’a pas permis à Lüthi de combler son retard sur Morbidelli, bien au contraire. Pourtant, le Bernois avait pris un bon départ, passant au 7e rang au terme du 1er tour alors que l’Italien était 12e.

Mais Lüthi n’allait pas poursuivre sur sa lancée. Son rythme baissait, et il commettait plusieurs petites erreurs sur une piste détrempée. Il perdait ainsi plusieurs rangs alors que son rival, pourtant très prudent, en gagnait. Alors que 75 points restent en jeu, Morbidelli est vraiment en position de force dans l’optique du titre.

«C’est vraiment une déception», a reconnu Lüthi. «Je voulais évidemment faire beaucoup mieux, et surtout reprendre des points à Morbidelli, ce que je n’ai pas réussi à faire. Seul point positif, il reste trois courses et 75 points en jeu», a relevé le Bernois, qui compte désormais sur les Grands Prix d’Australie, de Malaisie et de Valence pour espérer décrocher son deuxième titre de champion du monde après celui de 2005 en 125 cmc.

Dure journée pour Aegerter

Hier à Motegi, la lutte pour la victoire a été intense. C’est finalement l’Espagnol Alex Marquez (Kalex) qui s’est imposé, pour la troisième fois cette saison. Il a devancé son compatriote Xavi Vierge (Tech3) – pour la première fois sur le podium – et le Malaisien Hafisz Syahrin (Kalex).

Aegerter (Suter), 5e après le 1er tour, n’a pas pu progresser ensuite. Il a dû se contenter du 9e rang. Mais la pire nouvelle du jour pour l’autre Bernois est toutefois venue de sa disqualification du Grand Prix de Saint-Marin, où il s’était imposé le 10 septembre. Son team Kiefer y avait utilisé une huile non conforme.

Ce qui avait été le premier doublé suisse de l’histoire se transforme donc en «simple» victoire pour Lüthi, déclaré vainqueur sur le tapis vert et qui, profitant de la désillusion de son compatriote, a récupéré cinq points au championnat du monde.

Dovizioso se rapproche

En MotoGP, hier, Andrea Dovizioso (Ducati) a mis sous pression Marc Marquez (Honda) dans le dernier tour pour lui souffler la victoire. Auteur de son cinquième succès de la saison, l’Italien est revenu à 11 points de l’Espagnol au championnat du monde.

A l’issue d’un duel haletant et corsé par la pluie, Dovizioso a devancé Marquez d’un souffle (à 0’’249). L’Italien Danilo Petrucci (Ducati Pramac) a complété le podium, mais à plus de 10 secondes. «Il a fait une erreur, j’ai pu le rattraper et j’ai effectué un virage No 10 parfait», a raconté l’Italien. «Je savais que le dernier virage avec Marc est toujours difficile. J’ai essayé de fermer les portes, mais il a quand même pu me doubler. Heureusement, j’ai pu repasser.»

La course Moto3 a vu le succès de Romano Fenati (Honda), son troisième de la saison. Il a devancé son compatriote Niccolo Antonelli (KTM). Fenati revient à 55 points du leader du championnat, l’Espagnol Joan Mir (Honda), 17e au Japon. ats


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top