12.11.2017, 14:05  

Les Chaux-de-Fonniers réalisent un festival de buts contre United Zurich

Abonnés
chargement
Mylord Kasaï (de dos) et Juan Manuel Parapar ont été les grands artisans du succès chaux-de-fonnier samedi.

 12.11.2017, 14:05   Les Chaux-de-Fonniers réalisent un festival de buts contre United Zurich

Promotion League - Le FCC n'a pas fait dans la dentelle, ce samedi à la Charrière, face à la lanterne rouge. Battus au mois d'août, les "jaune et bleu" ont signé leur plus large succès face à United Zurich. Leur premier doublé de la saison aussi.

Le FCC passera, quoi qu’il arrive, l’hiver au chaud. Dans la froideur et l’humidité de la Charrière, les Chaux-de-Fonniers ont réalisé leur premier festival de buts de la saison, ce samedi face à United Zurich, dans ce championnat de Promotion League. Vainqueurs 5-1, les hommes de Christophe Caschili comptent désormais six points d’avance sur le premier non relégable, Old...

Le FCC passera, quoi qu’il arrive, l’hiver au chaud. Dans la froideur et l’humidité de la Charrière, les Chaux-de-Fonniers ont réalisé leur premier festival de buts de la saison, ce samedi face à United Zurich, dans ce championnat de Promotion League. Vainqueurs 5-1, les hommes de Christophe Caschili comptent désormais six points d’avance sur le premier non relégable, Old Boys. 

«Cette victoire nous permet effectivement de nous mettre un peu plus à l’abri», se réjouissait l’entraîneur Christophe Caschili. «Elle vient également clore une semaine agitée après la démission du président (réd: Christian Grisel, lire notre édition de samedi). C’était important de se retrouver tous ensemble et de pouvoir reparler de football.»

 Dépassés, les Zurichois ont souvent usé de moyens peu orthodoxes pour tenter d'arrêter "Manu" Parapar et le FCC. Photo Christian Galley

 

Un point commun entre le FCC et Old Boys

Avec les Bâlois justement, Fabio Lo Vacco et ses potes étaient les seuls à avoir égarés des points contre la lanterne rouge de Promotion League. Les Zurichois avaient engrangé leur deux victoires en août avant de subir douze défaites d’affilée.

Samedi, les Chaux-de-Fonniers leur ont donc infligé leur 13e. Et signé leur deuxième succès de suite après Stade Nyonnais (1-0) le week-end passé, ce qui ne leur était pas encore arrivé cette saison. «Nous avons eu une phase très difficile et il était important que nous relevions la tête dans cette de première partie de championnat», reconnaissait Mylord Kasaï, auteur, lui, de son premier triplé sous ses nouvelles couleurs.

 

 

Face à une formation qui n’avait que l’agressivité comme moyen d'intimidation, le FCC aurait pu se faire peur. Attentistes en début de rencontre, les pensionnaires de la Charrière ont été pris à froid dès la 7e sur la première incursion zurichoise.

«Nous avons perdu les cinq premiers duels par suffisance. Heureusement, nous avons su nous reprendre. Nous avons joué un quart d’heure en première mi-temps, mais cela a suffi pour assurer les trois points», relevait le coach bisontin.  

Le show de Parapar puis de Kasaï

Juan Manuel Parapar sur un coup-franc en pleine lucarne (11e) et grâce à un plat du pied dans le petit filet (30e) d’abord, puis Mylord Kasaï (35e) à bout portant avaient réussi à renverser la situation. Sous une pluie continue, la troupe à Christophe Caschili a ensuite livré un long monologue durant toute la deuxième période. Supérieurs dans tous les domaines, Mylord Kasaï et consorts ont toutefois dû attendre la fin de match pour saler l’addition. 

 

 

 

Samedi prochain, le FCC se déplace à Breitenrain pour son dernier match de l’année avec l’envie de partir en vacances le coeur léger et l’estomac bien rempli. L’an dernier, les Chaux-de-Fonniers avaient hiberné avec 19 points dans leur tanière.

S'ils l'emportent en terre bernoise, ils ont l’occasion de le faire avec 24 points cet hiver.

 

La Chaux-de-Fonds - United Zurich 5-1 (3-1)

La Charrière: 210 spectateurs.

Arbitre: Brunner.

Buts: 7e Faria da Cruz 0-1. 11e Parapar 1-1. 30e Parapar 1-2. 35e Kasaï 3-1. 80e Kasaï 4-1. 83e Kasaï 5-1.

La Chaux-de-Fonds: Martinovic: Erard, Dzeljadini, Prétot, Challandes; Luther-King, Ndzomo, Grossenbacher (90e Manaï), Parapar (7e Doutaz); Lo Vacco (50e Frossard); Kasaï. 

United Zurich: Baumgartner; Saarelma, Gloor (66e Kargbo), Stefanovic, Mäder, Faria da Cruz; Toimil Castro (60e Doe), Milani, Ramadani; Miljkovic, Dzaferi (76e Simao).

Notes: température hivernale, pluie continue, pelouse synthétique. La Chaux-de-Fonds joue sans Zbinden, Diakiese, Demolli (blessés), Maranesi (suspendu) ni Wüthrich (pas convoqué); United Zurich sans Teke (malade), Anicic, Biba, Nsiala, Schiesser (blessés) ni Franzese (suspendu). Avertissements: 25e Gloor (jeu dur), 37e Ramadani (jeu dur), 86e Doe (jeu dur), 88e Dzeljadini (réclamations), 90e+1 Erard (jeu dur). Coups de coin: 5-2 (2-1).

Remises en jeu

Président

Les joueurs ont appris la nouvelle de la démission de Christian Grisel jeudi soir. «Nous étions surpris car nous n’avons pas eu de discussions avec le président. Nous avons été informés par le comité», relevait le capitaine Fabio Lo Vacco. «Nous avons tous été affectés par sa décision, mais nous avons eu la chance car nous avons vite été rattrapés par la réalité du terrain. J’espère que quelqu’un de passionné, de structuré et…  de fortuné va reprendre le club. Avec l’équipe et les infrastructures que nous avons, il y a quelque chose de beau à faire ici.»

Fabio Lo Vacco a été surpris par l'annonce de démission de Claude Grisel. Mais il veut désormais aller de l'avant. Archives

 

Echange

Ludovic Grossenbacher a disputé son dernier match de la saison à la Charrière. L’Imérien du FCC effectuera au printemps un échange d’un semestre à Hambourg dans le cadre de son cursus universitaire en études internationales. «Je l’avais prévu déjà cet été et avais été clair avec le club dès le début», soulignait le milieu de terrain. «Je serai de retour au mois d’août et vu que la préparation reprend fin juin, avec le foot, ce sera peut-être délicat.»

Les dirigeants chaux-de-fonniers, eux, sont décidés à attendre le métronome aussi longtemps qu'il le faudra. «Sa licence sera toujours chez nous», souriait le directeur technique, Pierre-André Lagger.

Ludovic Grossenbacher a disputé son dernier match de la saison à la Charrière. Archives


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top