12.08.2017, 00:01  

Le FCC veut corriger le tir à Bâle

Abonnés
chargement
Le FCC veut corriger le tir à Bâle

 12.08.2017, 00:25   Le FCC veut corriger le tir à Bâle

PROMOTION LEAGUE Les «jaune et bleu» veulent se relever.

«Quand on chute de cheval, il est important de remonter tout de suite. Sur 100 fois, le match de mercredi (perdu 2-1 à United Zurich), nous le gagnions 99 fois. Hélas, nous n’avons pas su tenir juste après avoir ouvert le score. Nous avons perdu cette rencontre par naïveté et manque de concentration, ce n’est pas notre adversaire qui...

«Quand on chute de cheval, il est important de remonter tout de suite. Sur 100 fois, le match de mercredi (perdu 2-1 à United Zurich), nous le gagnions 99 fois. Hélas, nous n’avons pas su tenir juste après avoir ouvert le score. Nous avons perdu cette rencontre par naïveté et manque de concentration, ce n’est pas notre adversaire qui l’a remportée.» Malgré le revers concédé durant la semaine, Christophe Caschili, l’entraîneur du FC La Chaux-de-Fonds, sait ce qu’il attend de ses hommes cet après-midi à Bâle. Face à la deuxième garniture du champion national (15h à Münchenstein), les «jaune et bleu» ne vont pas se cacher.

«Il faut savoir gérer les défaites et une remobilisation est obligatoire», reprend le technicien de la Charrière. «Toutefois, seul le résultat fut négatif à Zurich. Pour le reste, l’attitude fut bonne, nous avons dominé, nous nous sommes créé des occasions. En résumé, nous avons existé. Cela n’a rien à voir avec notre deuxième match de la saison dernière, où nous étions passés à côté à Bavois (défaite 2-0 après une victoire inaugurale 3-0, comme cette année). Il n’y a pas de quoi entrer dans une psychose de la défaite à l’extérieur.»

Par conséquent, c’est avec ambition que les Chaux-de-Fonniers se rendent sur les bords du Rhin. «Nous nous méfions de tout le monde, mais n’avons peur de personne. Je n’ai que faire que ce soit Bâle en face. Nous adapterons notre stratégie en fonction de notre état de fatigue – puisque ce sera notre troisième match en sept jours – et de notre adversaire. BâleII aime avoir le ballon et n’aime pas en être privé. Nous nous déplacerons pour faire ce que nous savons et pour l’emporter», ajoute Christophe Caschili.

Le Français composera sans Parapar, Coelho (convalescents), Erard (en vacances), Manai, Indino (blessés) ni Maranesi (pas convoqué). En revanche, Puemi (qui a purgé sa suspension), et, très probablement Lo Vacco, sont de retour. epe


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top