30.10.2017, 00:01  

Un week-end à l’heure martienne

Abonnés
chargement
Pierre Brisson, à côté de la maquette d’une montre à deux cadrans, un pour chaque planète, imaginé par Vaucher Manufacture. Installée à Fleurier, l’entreprise l’avait imaginée pour la foire de Bâle en 2016.

 30.10.2017, 00:01   Un week-end à l’heure martienne

Par Bayron Schwyn

VAL-DE-TRAVERS - Une célébration originale dans l’espace et dans le temps.

La commune de Val-de-Travers a propulsé ses invités sur la planète Mars, à l’occasion du changement d’heure, samedi soir. La manifestation s’est déroulée à la salle de spectacle du collège de Môtiers, avec une conférence plutôt... originale: «Sur Mars, on devra aussi changer d’heure». Et qui de mieux pour expliquer la planète rouge que Pierre Brisson, le président...

La commune de Val-de-Travers a propulsé ses invités sur la planète Mars, à l’occasion du changement d’heure, samedi soir. La manifestation s’est déroulée à la salle de spectacle du collège de Môtiers, avec une conférence plutôt... originale: «Sur Mars, on devra aussi changer d’heure». Et qui de mieux pour expliquer la planète rouge que Pierre Brisson, le président de la Mars Society Switzerland (lire encadré). Le spécialiste a donné une présentation sur la mesure du temps sur Mars plutôt étonnante, qui a marqué les esprits présents pour longtemps.

Aujourd’hui établi à La Chaux-de-Fonds, cet économiste de formation et banquier d’affaires à la retraite nous a accordé un entretien très... spatial. Attachez vos ceintures.

Pierre Brisson, est-ce qu’il faudra changer d’heure lorsque des hommes vivront sur Mars?

Oui bien sûr qu’il le faudra! En fait, il faudra sans arrêt passer de l’heure terrestre à l’heure martienne. La colonie qui vivra sur Mars sera sans arrêt en contact avec la Terre, ils devront donc avoir des montres qui indiquent les deux heures pour qu’ils puissent se repérer. Le temps sur Mars sera ainsi toujours lié au nôtre sur Terre.

Donc, une journée sur Mars ne dure pas 24 heures?

Non, elle est un peu plus longue. Un sol, le nom du jour martien, dure environ 24 heures et 39 minutes. Par contre, une année est bien plus longue, elle dure 669 sols, c’est-à-dire 688 jours. La grande différence c’est qu’il n’y a pas de Lune! Alors, il n’y a pas de repère qui permette de définir un mois martien.

A quoi sert de calculer le temps sur Mars?

A vrai dire, il n’y a rien de nouveau, on connaît ces données depuis longtemps. On les utilise déjà pour diriger les robots qui opèrent sur Mars. Mais elles deviennent de plus en plus importantes, à mesure qu’on s’approche de sa colonisation.

Vous voulez dire que les vols pour coloniser Mars, c’est pour bientôt?

Tout dépend. Si on se donne vraiment les moyens d’y aller, nous pouvons y être dans dix ans. Elon Musk, PDG de Space-X, prévoit le premier départ pour 2024, mais je pense que ce sera encore un peu tôt.

Pourquoi aller sur Mars?

Je vois trois bonnes raisons. D’abord, ce serait pour l’exploit. On pourrait le faire uniquement parce que c’est possible, comme nous l’avons fait pour la Lune.

Ensuite, c’est un excellent terrain de recherche. Nous pourrions comparer, plus efficacement, les évolutions des deux planètes, qui ont été très semblables pendant un temps.

Nous pourrions également savoir plus rapidement si la vie a pu exister ailleurs que sur la Terre. Je crois à la réutilisation sur Terre des technologies développées pour vivre sur une autre planète, dans un Environnement extrême.

Enfin, ça nous permettrait de sauver une part de la civilisation humaine si la Terre venait à être détruite.

Feriez-vous le voyage?

Oui bien sûr...

«Non, non, nous sommes trop vieux pour ce genre de choses», répond sa femme en le coupant dans un sourire.

Mars Society Switzerland

La Mars Society Switzerland est une association qui s’efforce de sensibiliser le grand public à l’utilité de la colonisation de la planète Mars. En Suisse, elle compte une vingtaine d’adhérents cotisants, dont l’astronaute suisse Claude Nicollier, qui l’a rejointe récemment.


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top