07.11.2017, 20:35  

Budget 2018: Quatre projets que l'exécutif voudrait réaliser à Neuchâtel

Abonnés
chargement
La santé financière de la Ville n'est pas excellente. Et pourtant.

 07.11.2017, 20:35   Budget 2018: Quatre projets que l'exécutif voudrait réaliser à Neuchâtel

Investissements - Le Conseil communal de la Ville de Neuchâtel a présenté ce mardi un budget 2018 déficitaire. Ce qui ne l'empêche pas de vouloir investir. Tour d'horizon des principaux projets.

Nous avons sélectionné et détaillé, avec l’aide du conseiller communal Fabio Bongiovanni, quatre projets que l’exécutif a décidé d’inscrire au budget 2018.

Parcomètres: 300 000 francs

La Ville veut se doter des dernières technologies afin d’«adapter nos infrastructures à la réalité des gens», explique Fabio Bongiovanni. Ainsi, vous pourrez payer par carte ou par téléphone portable aux soixante...

Nous avons sélectionné et détaillé, avec l’aide du conseiller communal Fabio Bongiovanni, quatre projets que l’exécutif a décidé d’inscrire au budget 2018.

Parcomètres: 300 000 francs

La Ville veut se doter des dernières technologies afin d’«adapter nos infrastructures à la réalité des gens», explique Fabio Bongiovanni. Ainsi, vous pourrez payer par carte ou par téléphone portable aux soixante parcomètres qui seront installés. «On a de plus en plus de cartes sur soi et de moins en moins d’argent liquide.»

Bornes pour la zone piétonne: deux millions

La Ville veut poser des bornes aux entrées de la zone piétonne afin de «revoir l’accès au centre-ville» et ainsi réglementer davantage les autorisations. L’objectif? «Donner un second souffle à la zone piétonne pour ses 40 ans, qui auront lieu au printemps  2019.»

Station de traitement de l’eau de Champ-Bougin: cinq millions

En tout, cette rénovation coûtera 24 millions. Il s’agit de remettre aux normes la station de traitement d’eau potable, qui entre en jeu lorsque l’eau de source est insuffisante et qu’il faut pomper l’eau du lac.

«Il y aura un redimensionnement, puisqu’on s’est rendu compte qu’on n’avait pas besoin d’autant de machines pour un prélèvement aussi important. Il faudra également mettre aux normes tout ce qui est traitement.»

Poubelles sur les rives: 200 000 francs

Il s’agit de revoir le concept de gestion des déchets le long des rives, de Serrières à Monruz. Comme l’explique Laurent Verguet, chef du Service de la voirie, «aujourd’hui, il y a plein de tonneaux qui ne sont ni adaptés pour les usagers, ni pour le ramassage».

Ainsi, il s’agit de trouver une autre solution: «Nous avons quelques pistes, mais il est trop tôt pour en parler.»


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !

À lire aussi...

NeuchâtelLa Ville de Neuchâtel souhaite investir malgré un déficit annoncé de 3,2 millions de francsLa Ville de Neuchâtel souhaite investir malgré un déficit annoncé de 3,2 millions de francs

Top