16.10.2017, 00:01  

Salaires du FMI dans le collimateur

Abonnés
chargement
Steven Mnuchin exhorte le FMI  à «baisser ses salaires».

 16.10.2017, 00:01   Salaires du FMI dans le collimateur

Par ats

Le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, a appelé samedi le FMI à faire preuve d’une «discipline budgétaire exemplaire» et à faire des «choix difficiles» pour baisser les salaires de sa direction et de ses employés.

«En tant qu’institution publique, comme tous les membres qu’il supervise et qu’il conseille, le FMI doit faire preuve d’une discipline budgétaire exemplaire et être...

Le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, a appelé samedi le FMI à faire preuve d’une «discipline budgétaire exemplaire» et à faire des «choix difficiles» pour baisser les salaires de sa direction et de ses employés.

«En tant qu’institution publique, comme tous les membres qu’il supervise et qu’il conseille, le FMI doit faire preuve d’une discipline budgétaire exemplaire et être efficace dans l’utilisation de ses ressources limitées», a-t-il affirmé lors de la réunion annuelle à Washington du FMI et de la Banque mondiale. «Atteindre cet objectif entraîne nécessairement des choix difficiles, notamment sur les salaires et les prestations dont bénéficient la direction et les salariés», a souligné Steven Mnuchin.

Discipline budgétaire

«Le Fonds est très conscient des coûts et, de fait, nous avons opéré avec un budget constant pendant six années consécutives», a répondu une porte-parole du FMI. «Notre direction revoit les salaires et les prestations de manière régulière», a-t-elle ajouté. A la Banque mondiale, Mnuchin a rejeté l’augmentation de capital souhaitée par son président Jim Yong Kim, l’appelant également à faire preuve d’une plus grande discipline budgétaire. «Davantage de capital n’est pas la solution quand le capital existant n’est pas alloué de manière efficace. Nous voyons de la marge pour davantage de discipline budgétaire», a-t-il estimé. ats


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top